Comment devenir policier à Nice ?

Au vu du taux de cambriolages et d’agressions perpétrés à Nice, les civils sont nombreux à vouloir intégrer les forces de l’ordre. Leur objectif : contribuer à la sécurisation de leur ville. Mais on ne devient pas policier du jour au lendemain. C’est un métier difficile qui requiert des connaissances et des compétences spécifiques.


Quelles études pour devenir policier ?

Le “gardien de la paix” se voit attribuer plusieurs missions allant de l’anti-criminalité aux enquêtes judiciaires, en passant par les secours en montagne, entre autres. C’est un métier évolutif. Le bac est le diplôme minimum requis pour pouvoir passer le concours. Les postulants admis suivent une formation de 12 mois incluant des stages sur terrain.

Un “officier de police” peut occuper un poste de commandement. Il peut ainsi diriger une unité en charge de la sécurité publique, intégrer la police judiciaire, la police aux frontières et plus encore. Une licence ‘en droit, dans l’idéal) est nécessaire pour participer au concours d’admission. La formation de 18 mois combine les périodes de stage et les études à l’école nationale supérieure de la police.

Si vous visez le poste de “commissaire de police”, notez que le concours externe n’est ouvert qu’aux titulaires d’un master 2, idéalement en sciences politiques ou droit. La formation s’étend sur 22 mois.

Pour intégrer la police nationale, il est obligatoire de passer par la case concours. Celui-ci porte sur la culture générale, la psychotechnique, les études de texte, etc. Des tests physique et psychologique (endurance, gestion de stress…) sont aussi à prévoir. Les policiers en poste depuis 4 ans peuvent participer aux concours en interne s’ils souhaitent évoluer dans leur carrière.

Postuler en tant que policier à Nice

Il est possible de se rendre au commissariat pour déposer un dossier de candidature. L’idéal est toutefois de faire mention d’une volonté de se baser à Nice dès la période de formation. Cela permet à la police nationale de vérifier si des postes sont à pourvoir et si oui, dans quels domaines précis.

nice ville serrurier securite
Les serruriers à Nice sont régulièrement sollicités après des cambriolages.

Porte blindée et serrure sécurisée : la meilleure solution contre les cambriolages à Nice

Les policiers ont un métier difficile. Malgré toute leur volonté et leur compétence, ils peinent à gérer les cambriolages dont le nombre augmente régulièrement. Il revient à chacun d’optimiser la sécurité de son habitation ou de ses locaux professionnels pour alléger le travail des forces de l’ordre.

Comme son nom l’indique, un serrurier a pour mission de veiller à la performance de la serrurerie. Il résout les problèmes d’ouvertures de porte. Il remplace les serrures endommagées. Il se charge d’entretenir régulièrement les serrures et plus encore. A tout cela s’ajoute la pose de bloc-porte blindée ou le blindage d’une porte existante, selon la demande du client. On peut de ce fait présenter les serruriers comme des collaborateurs précieux à la police de Nice.

Rappelons que l’adéquation des serrures installées et la pose d’une porte blindée sont des mesures préventives contre les cambriolages. Il est certes vrai que la police est toujours là pour enquêter. Toutefois, la détérioration et les pertes des biens s’accompagnent de lourdes conséquences. Et l’assurance peut refuser une indemnisation si l’assuré néglige la mise en sécurité de son logement.

Le métier de policier est éprouvant. Pour y accéder, il faut réussir les tests intellectuels et physiques puis suivre une formation d’au moins 12 mois. Après 4 ans de service en tant que fonctionnaire, il y a la perspective de postuler à des concours de plus haut niveau. Ces policiers veillent autant à la sérénité des niçois que les serruriers en charge de sécuriser les bâtiments.