Connaitre les intentions de votre cambrioleur Grassois

En France, les cambriolages se produisent chaque année par milliers. Si les risques sont bien présents, les principaux concernés redoublent d’attention pour ne pas se faire voir par leurs futures victimes : ils sont discrets mais pas forcément invisibles. Alors pour y voir plus clair et protéger efficacement votre maison à Grasse, suivez nos conseils d’experts.

Je vous ai observé, vous m’avez surement déjà vu

Un cambrioleur, avant de passer à l’action, prépare minutieusement son plan. Il vient d’abord repérer les lieux, examine les spécificités de votre maison, les points d’accès, les horaires à laquelle vous rentrez à la maison ou l’heure à laquelle vous allez vous coucher, faites vos courses, amenez vos enfants à l’école, etc. Si vous tendez un peu l’œil, vous pouvez identifier certains signes qui indiquent que votre maison est surveillée : cela peut être une voiture inconnue garée devant ou à proximité de la maison, une personne inconnue qui passe régulièrement chez vous, des coups de fil anonymes sur votre téléphone fixe pour savoir si vous êtes chez vous, des demandes d’amis suspectes sur les réseaux sociaux, etc.

Toutes ces indications peuvent faire penser que votre maison est surveillée et qu’une personne mal attentionnée est susceptible de passer à l’action. La première erreur est de penser que cela ne peut pas vous arriver car vous n’avez pas prévu de vacances ou de weekend : c’est une idée totalement fausse car il ne suffit que d’une heure (le temps de vos courses) pour vider votre maison ou votre appartement de ses biens.

Vos cachettes sont trop faciles à trouver

Pour commencer à vous protéger efficacement, évitez les comportements « évidents » comme notamment la cachette des clés à des endroits stratégiques. Les cambrioleurs les connaissent par cœur, ce qui n’est pas un bon signe pour vous ! Sous le paillasson, sous le perron, en dessous des pots de fleurs, en dessous de la poubelle, derrière le volet …. Si vous pensez que ces habitudes étaient uniquement connues par vos soins, vous allez vite vous rendre compte que ce n’est qu’une grave erreur.

Il est important de laisser les clés à toutes les personnes qui ont accès à la maison et de ne pas les laisser sur place. Pourquoi ? Tout simplement parce que lorsqu’un cambrioleur ouvre une porte avec la clé, il n’y a aucune trace d’effraction, ce qui complique le remboursement auprès des assurances : celles-ci peuvent tout à fait considérer que le cambriolage relève de votre responsabilité.

Pour éviter ce désagrément, commencez par donner un trousseau à tous les membres de la famille et instaurez de nouvelles règles : plus de clés de secours en dessous des plantes ou sur le rebord de la porte ! Il faut penser en terme de sécurité et non pas en terme de facilité pour donner l’accès à vos proches.

Je passe par la porte !

Les cambrioleurs ne s’embêtent pas : la plus part d’entre eux passent par les points d’accès comme la porte d’entrée, mais aussi par la porte du garage ou par la fenêtre si les deux premiers points leurs résistent. Pour éviter tout désagrément, vous avez donc tout intérêt à faire vérifier vos points d’accès par un professionnel qui pourra vous proposer des solutions sur mesure et adaptées à la conjoncture de votre maison. Ne perdez pas de vue qu’un cambrioleur qui fait face à un accès qui lui résiste ne s’attarde pas sur les lieux et préfère assurer sa propre « sécurité ». L’installation d’une porte blindée peut déjà être une bonne solution pour votre porte d’entrée.

Ainsi, pour bien se protéger, il est important de se mettre dans la tête du cambrioleur : soyez attentif à qui vous entoure, aux éléments suspects, aux voitures qui stationnent devant chez vous et évitez de laisser vos clés à la portée de tout le monde !